Page de garde & Prologue     Introduction   Historique    Ne les oublions jamais   Opérations   ONU    Chroniques     témoignages     Anecdotes   Diapositives     Album photos   Fraternelle   3Para   Rencontre annuelle   Bibliographie   Liens    Livre des visiteurs   citations

 

 

Distinctions honorifiques 

 

Page 1

 

        

     

home 1 2 3 4 5 6 7 8

                

 

Momenteel alleen in de franse versie

Par arrêté royal n° 731 du 24 avril 1951, la croix de chevalier de l'Ordre de Léopold II est décernée à titre posthume

 au     Lieutenant P.J. BEAUPREZ, du Corps de Volontaires pour la Corée, En mission de reconnaissance des positions chinoises, est tué à Tukto près de Séoul le 18 mars 1951 au service des Nations Unies.

"Il prendra rang dans l'ordre le 8 avril 1951. " (moniteur, 4 et 5 mai 1951 , page 2 467).  Par arrêté royal n° 825 du 21 mai 1951 , la croix de chevalier de l'ordre de Léopold II est décernée, à titre posthume, aux membres du Corps de Volontaires pour la Corée, dont les noms suivent

 

  -         Sergent A.M.J. CLAES, matricule S/34164 -         Soldat F.J. CABUY, matricule S/33852 -         Soldat L.L. DE GROOTE, matricule S/32166 -         Soldat A. MASSET, matricule S/33920 -         Soldat P.J. PIETERS, matricule S/30654 -         Soldat F.S. ROTTIERS, matricule S/35152 -         Soldat R.P.E.G. VANDEPUTTE, matricule S/34210

Morts en brave en Corée au service des Nations Unies.

(Moniteur du 25 mai 1951) .  

Par arrêté royal n° 826 du 22 mai 1951 , la décora­tion militaire de 2e classe, est décernée aux  

     Caporal Lodewijck Hervé AELBRECHT, matricule S/35059    Soldat L. DESCHACHT,matricule A50/9086       Soldat G.C.H. FOSSAERT, matricule S/35077      pour : "Le courage et le dévouement dont ils ont fait preuve en Corée au service des Nations Unies. Ont été grièvement blessés au cours des opérations".

 

(Moniteur du 3 juin 1 951) .  
Par arrêté royal n° 903 du 18 juin 1951, la décora­tion militaire de 2e classe est décernée au :  

   Caporal Roger VERSELDER, matricule 5/02667, pour :  "Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service des Nations Unies. A été grièvement blessé au cours des opérations".  
(Moniteur du 6 juillet 1951, page 5 273).  

 

Par arrêté royal n° 904 du 1 8 juin 1951 , la décoration militaire de 2e classe, est décernée 

aux soldats C.M. COOSE, matricule S/33 843 ; T.J. DROOGMANS, matricule S/33 854 et U. ODERIE, matricule S/33 930 ; pour le dévouement et le courage dont ils ont fait preuve en Corée, au service de l'Organisation des Nations Unies. Ont été grièvement blessés au cours des opérations.  
(Moniteur du 6 juillet 1951, page 5 273).

 

Par arrêté royal n° 939 du 27 juin 1951, la croix d'officier de l'Ordre de Léopold est décernée à titre posthume, au 

Capitaine Commandant F.C.H.G.M.J. POSWICK, du Corps de Volontaires pour la Corée. Décédé en Corée, en service commandé de l'organisation des Nations Unies (Moniteur du 6 juillet 1951, page 5 273).

 

Par arrêté royal n° 17 du 31 juillet 1951 , la dé­coration militaire de 2e classe est décernée au 

1er sergent M.E.A.A. JOLY, matricule S/15 202 et au caporal M.V. HERLIN, matricule S/33 893, pour le courage et le dévouement dont ils ont fait preuve en Corée, au service de l' Organisation des Nations-Unies. Ont été grièvement blessés au cours des opérations. (Moniteur du 12 août 1951) .

 

Par arrêté royal n° 19 du 4 août 1951 ,

  le Sous­-Lieutenant Benoît Jean VERHAEGEN, du Corps de Volontai­res pour la Corée, est nommé chevalier de l'Ordre de Léopold II avec palme et attribution de la croix de guerre 1940, avec palme, pour :  "Jeune officier, plein d'allant. Peut servir d'exemple  pour sa conscience dans l'accomplissement de son devoir d'officier. Fut blessé sur le Han, lors de l'explosion d'une mine. Quoique incomplètement guéri, rejoignit le bataillon pour reprendre le commandement de"son peloton contre tous les assauts de l'ennemi, Fut"grièvement blessé une seconde fois au cours de cette"action".

 

   (Moniteur du 18 août 1951) .

Par arrêté royal n° 20 du 4 août 1951, la déco­ration militaire de 2e classe est décernée au soldat Urbain Gérard COTTYN, pour le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée au service de l'Organisation des Nations Unies. A été grièvement blessé au cours des opérations. (Moniteur du 18 août 1951) .  

 

 
Par arrêté ministériel du 13 août 1951, le Premier Sergent Franckx est autorisé à apposer un Lion doré sur le ruban de sa Croix de Guerre 1940, pour : "En Corée, au service des Nations Unies, au nord de l'Imjin, le 23 avril 1951, resta le dernier sur la position, évacuée, pour couvrir le décrochage de sa compagnie en contact étroit avec l'ennemi. Tint ce dernier en respect par un violent tir de mortiers 2"
 

Par arrêté ministériel du 13 août 1951, le sergent Gilbert, José, est décoré de la Croix de Guerre avec Lion de bronze, pour : "Chef de section en Corée au service des Nations Unies, en Corée, a effectué avec courage, pendant 12 heures, une série ininterrompue de missions au cours d'une patrouille de son peloton. Participa ensuite aux opérations de dégagement de la compagnie et à la couverture du repli de celle-ci."

 

Par arrêté ministériel du 13 août 1951, 1er Sergent VAN DAMME., A-L

 LA CROIX DE GUERRE 1940 AVEC LION EN BRONZE lui a étè décernée pour  "C.Q.M.S. de Cie au service des Nations Unies, en Corée. Le 23 avril 1951,au nord de l'IMJIN, assura sous des feux violants et ajustés d'armes automatiques ennemies le ravitaillemen en munitions de sa Cie. Le même jour, releva sous les feux ennemis, cinq blessés  de son unité qu'il ramena au poste se secours" Obtenu le bronzen star.

 

horizontal rule

Par arrêté royal n° 80 du 25 août 1951, est nommé commandeur de l'Ordre de Léopold II avec palme et attribution de la croix de guerre 1940 avec palme,

 le Lieutenant Colonel B.E.M. Albert Emile CRAHAY, du Corps de Volontaires pour la Corée, pour : "Officier supérieur B.E.M. de haute valeur. Magnifi­que conducteur d'hommes. Commanda avec une parfaite compétence et une bravoure digne des plus grands éloges le Corps de Volontaires Belges pour la Corée au service des Nations Unies. Après avoir dirigé les dures opérations de son bataillon, fut grièvement blessé le 25 avril 1951 à Ibam-Ni, au cours d'une action défensive. Incomplètement guéri, a tenu à reprendre le commandement de son unité, dont la conduite au feu fait l’admiration des troupes alliées. Il prendra rang dans l'ordre à dater de ce jour". (Moniteur du 23 septembre 1951, page 7 594).

    Par le même arrêté, est nommé officier de l'Or­dre de Léopold II avec palme,

 le Major Médecin Albert M.E. GUERISSE, matricule 34 074, pour : "Officier médecin au service des Nations Unies en Corée, a toujours fait preuve d'une énergie indomptable et d' un mépris absolu du danger. Au cours de l'action du 23 avril 1951, s'est offert spontanément pour aller chercher un blessé grave à moins de 150 mètres des lignes enne­mies ; a réussi avec l'aide d'un tank américain et sous une grêle de balles à le ramener au poste de secours. Cette mission remplie, insista pour rejoindre immédiate­ment le bataillon encerclé, opération qu'il effectua en hélicoptère. Il prendra rang dans l'Ordre à dater de ce jour". (Moniteur du 23 septembre 1 951 , page 7 594) .

horizontal rule

  Par arrêté royal n° 80 du 25 août 1951, est nommé chevalier de l'Ordre de Léopold II avec palme et attribu­tion de la croix de guerre 1940 avec palme le 

Lieutenant Paul Joseph JANSSENS, matricule 45 427 pour : "En Corée, au service des Nations Unies, a pris le com­mandement de la Compagnie C, à la mort de son chef ; commanda brillamment celle ci au cours de l'attaque de nuit du 22 au 23 mars 1951 contre sa position, repous­sant plus de sept assauts. L'ennemi ayant pénétré dans la position, se lança à la contre attaque à la baïonnette, à la tête de ses hommes et fut grièvement blessé au cours de cette dernière action. Il prendra rang dans l'ordre à dater de ce jour". (Moniteur du 23 septembre 1951 , page 7 594) .  

horizontal rule

Par arrêté royal n° 81 du 25 août 1951 , la croix de guerre 1940 avec palme est décernée aux militaires suivants :

 Lt-Col B.E.M. Georges V.R. VIVARIO, matricule 31 235 pour :  

"En Corée, au service des Nations‑Unies, s'est offert"spontanément pour diriger la toute première patrouille du bataillon à travers la rivière Han occupée par l'en­nemi. Le 23 avril 1951 , a réussi à sauver la presque totalité du charroi automobile du bataillon, en pas­sant à travers un feu violent de l'ennemi, s'est"toujours tenu à la place la plus exposée avec les tout derniers éléments protégeant le repli de la Brigade".

Sous Lieutenant médecin P.E.M. DE ROM, matricule 48 529 pour :

"Jeune sous lieutenant médecin, au service des Nations Unies, en Corée, d'un dévouement sans limite. Est allé"de sa propre initiative rechercher un officier blessé"sur la position que le bataillon avait dû évacuer, sous"le feu de l'ennemi, et l'a ramené dans les lignes".

-         Sous Lieutenant J.H. HOSDAIN, matricule 48 387, pour : " En Corée, au service des Nations Unies, le 23 avril 1951, chargé d'une patrouille difficile, au sud de l’Imjin, a mené celle ci avec décision et sang-froid sous les feux ennemis ; resta stoïquement sous ce feu pour couvrir le décrochage de ses hommes et ramena, dans les lignes, ses deux chefs de section blessés".  

-         SousLieutenant H.L.WOLFS, matricule 48 394, pour : -         "Chef de section de mitrailleuses, au service des Nations Unies en Corée, a participé aux actions des 22 et 23 avril 1951 en défendant sa position avec le plus grand courage et la plus grande énergie. Au cours de l'action du 25 avril 1951, la position occupée par la compagnie avait dû être évacuée rapidement, y est retourné sous le feu de l'ennemi, pour y rechercher un bazooka abandonné ; a réussi sa mission quoique blessé plusieurs fois au cours de celle-ci". Silver Star 

 1er Sergent M. H. LEIDING, matricule 10 048, pour :

"En Corée, au service des Nations-Unies, étant chef de poste d'écoute établi au nord de l'Imjin, à 1500 m."en avant de nos positions, entouré par l'ennemi, signala tous les mouvements de celui ci. Les liaisons coupées, refoula avec succès, à cinq reprises différentes, des groupes ennemis qui l'attaquaient. Au lever du jour, rejoignit le bataillon et reprit immédiatement, avec ses hommes, sa place au sein de sa compagnie fortement engagée".  Silver star

(Moniteur du 23 septembre 1951 , page 7 595)

horizontal rule

Par arrêté royal n° 81 du 25 août 1951 , sont autorisés à apposer une palme sur le ruban de la croix de guerre 1940 :

 CapitainenCommandant Ferdinand Ch. H. POSWICK, matricule 30 881 , pour :

"En Corée, au service des Nations‑Unies, s'est acquitté avec succès de nombreuses missions qui lui avaient été confiées et tout particulièrement dans la nuit du 9 au10 avril 1951 , en conduisant une patrouille au delà de l'Imjin, jusqu'à 3 kilomètres dans les lignes ennemies et, le 23 avril 1951, en assurant avec succès le dégagement d'une compagnie encerclée, et en reprenant le commandement de celle-ci au cours des combats des 23 et 25 avril".

Aumônier de 2e classe Pierre M.A, VANDER GOTEN, matricule 01104, pour :

"Aumônier, en Corée, au service des Nations-Unies, a exercé son sacerdoce auprès des blessés du bataillon avec le plus grand mépris du danger, se trouvant tou­jours aux endroits les plus exposés. Le 23 avril 1951, a accompagné un médecin de bataillon pour aller sous 1e feu de l'ennemi, relever un officier blessé ; a accompli sa mission avec succès"  

- Adjudant de lère classe Robert A.R. DUBY, matricule 21 396, pour : "Participa volontairement à de nombreuses patrouilles de nuit dans les lignes ennemies, notamment à la toute première action du bataillon au delà du Han. A été blessé au cours d'une périlleuse mission le 23 avril1951 

horizontal rule

Par arrêté royal n° 97 du 18 septembre 1951, la décoration militaire de 2e classe est décernée au 1er sergent A.M.A. PHILIPS, matricule S/00499, pour : "Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service de l'Organisation des NationsUnies. A été grièvement blessé au cours des opérations".

(Moniteur du 26 septembre 1951).  

 

horizontal rule

Par arrêté royal n° 104 du 20 septembre 1951, la décoration militaire de 2e classe, est  décernée au     Soldat P.A.E.R. LEUNIS, matricule S/35 474, pour :   "S'est particulièrement distingué en  Corée au service "des Nations-Unies au combat livré dans la position la plus exposée de la compagnie C, la nuit du 22 au "23 avril 1951. Participa à une contre attaque à la "baïonnette conduite par le Commandant de compagnie "pour dégager un peloton".

(Moniteur du 14 octobre 1 951) .  

horizontal rule

Par arrêté royal n° 122 du 26 septembre 1951, la décoration militaire de 2e classe est décernée au soldat J.A.A. HERMIA, matricule S/35 078, pour : "Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Co­rée, au service de l'Organisation des Nations Unies. "A été blessé au cours des opérations".

(Moniteur du 7 octobre 1951.  

horizontal rule

Par arrêté royal n° 121 du 26 septembre 1 951 , la médaille d'or de l'Ordre de Léopold II est décernée à Mesdemoiselles Martha Maria DEBACKERE, et Marie Louise­Paula Lucie DE LILLE, pour :   "Infirmière militaire, volontaire du Corps de Volontaires pour la Corée au service des Nations‑Unies ; animée du plus pur esprit de dévouement, se consacra sans limite pour soigner les blessés, a fait l'admiration des troupes des nations alliées et porté très haut le renom "belge auprès des autorités américaines".

(Moniteur du 10 octobre 1951.  

horizontal rule

Par arrêté royal n° 306 du 16 novembre 1951, la croix de chevalier de l'ordre de Léopold II avec palme et attribution  de la croix de guerre 1940 avec palme, est décernée, à titre posthume, au    Lieutenant de réserve W.I. VAN DRIESSCHE, matricule 47 897, pour : "Est mort en brave en Corée, au service des Nations Unies".   

(Moniteur du 30 novembre 1 951) .

horizontal rule

Par arrêté royal n° 306 du 16 novembre 1951, la croix de chevalier de l'ordre de Léopold avec palme est décernée, à titre posthume, au      Sous Lieutenant J.G.G. DEHALLEUX, matricule S/37 328,     pour : "Est mort en brave en Corée, au service des Nations Unies"

(Moniteur du 30 novembre 1951

horizontal rule

Par arrêté ministériel du 20 octobre 1951, le Lieutenant Comte de Brouchoven de Bergeyck a été décoré de la Croix de Guerre avec Lion de bronze, pour : "En Corée, au service des Nations Unies. Le 25 avril  1951, à Hansan Sanghi, sa compagnie couvrant le repli du bataillon, est resté le dernier sur la position, tenant l'ennemi en respect et couvrant ainsi le décrochage de son unité".  

horizontal rule

. Par arrêté royal n° 307 du 16 novembre 1951 , la croix de chevalier de l'Ordre de Léopold II avec palme et attribution de la Croix de guerre 1940 avec palme , est décernée, à titre posthume, aux militaires suivants  

-         1er Sergent J.H. DEPREE, matricule S/13 659 -         1er Sergent C.L.H. SCHOUTERDE, matricule S/27 457

-          Sergent C.M.J.G. CAUDRON, matricule S/37 137 -          Soldat F.J. BOGAERTS, matricule 50/26 892

-          Soldat J. CHIRY, matricule S/36 312 -          Soldat C. DE GROOT, matricule S/36 329 -         

 Soldat R.A. J . KLAUSING, matricule 50/32 178 -          Soldat A.J. VAN PUYMBROECK, matricule 50/2 330.

"Est mort en brave en Corée, au service des NationsUnies".

 (Moniteur du 30 novembre 1951.  

horizontal rule

Par arrêté royal n° 343 du 3 décembre 1951, la décoration militaire de 2e classe est décernée au :   Sous Lieutenant R.R.M. HURLET, matricule 48 328 pour "En Corée, au service des Nations  Unies, mena avec succès une patrouille au Nord du Han, à travers la région minée "de Tukto, le 11 mars 1951. Le 23 mars, assura avec son "peloton le flanc garde gauche du bataillon marchant à l’offensive, réussissant à faire prisonniers deux importants leaders communistes dans la montagne. Le 21 avril 1951, lors d'une patrouille en avant des positions, rapporta de précieux renseignements sur les positions occupées par l'ennemi".  

Même distinction au -          Caporal J.L. DEPRINS, matricule S/36 633, pour : Dans la nuit du 12 au 13 octobre 1951, à Haktang Ni, en Corée, au service des Nations  Unies, en poste avancé,  fit preuve d'un mépris total du danger, ayant épuisé toutes ses munitions F.M. essaya d'enrayer l'assaut ennemi par son lance flammes ; celui ci ne fonctionnant plus, sans perdre son sangfroid, couvrit son équipier se servant d'un lance flammes, par un jet de grenades.' Dépourvu de munitions, se replia près de l'adjoint du chef de peloton à qui il emprunta des grenades ce qui lui permit, au cours du repli de son peloton de sauver la vie et à son adjoint au chef de peloton et à son chef de section. A trois dans un abri, voyant au dessus d'"eux un communiste chinois, diriger sa mitraillette sur eux, il plaça très calmement une grenade entre les "pieds de l'adversaire qui fut tué".  

Même distinction au -          Soldat G. VAN LOOY, matricule 51/23 934, pour :"Dans la nuit du 12 au 13 octobre 1951 , à Haktang Ni, en "Corée, au service des Nations‑Unies, étant de garde dans un poste avancé, par son sang‑froid et son mépris total "du danger, arrêta à temps le premier assaut de l'ennemi, avec son lance flammes, à une distance de quinze mètres. Cette mission terminée, protégea avec son fusil automatique, le repli de son peloton".

(Moniteur du 28 mai 1952) 

horizontal rule

horizontal rule