Thumbnail
NL / FR / EN

 

Distinctions honorifiques

Page 5
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

 

Thumbnail
Thumbnail
 

 

 

 

 

Thumbnail Momenteel alleen in de franse versie
Thumbnail
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 
 
 


Par arrêté royal n° 2 462 du 21 décembre 1953, la décoration militaire de 2e classe, pour acte de courage, est décernée aux :

Sergent R. MAERTENS, matricule S/30 126 ‑ Sergent H. VAN HOEY, matricule S/27 739

Caporal J.J. LANNOY, matricule S/44 865 - Soldat R. RION, matricule S/47 481

pour : "Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service de l'organisation des Nations Unies. A été blessé au cours des opérations".

(Moniteur du 15 janvier 1954).

Par arrêté royal n° 2 500 du 30 décembre 1953, est promu commandeur de l'Ordre de (Léopold II avec palme et attribution d'une palme supplémentaire à apposer sur le ruban de la croix de guerre 1940 dont il est déjà titulaire, le :

Lieutenant Colonel commissionné C.J. BODART, pour : "Officier supérieur de grande valeur. Le 18 novembre 1952 rejoint le Corps de volontaires pour la Corée, comme commandant en second. En cette qualité participa aux durs combats de Chatkol en mars et avril 1953 au cours desquels furent repoussées les nombreuses et violentes attaques d'un ennemi fanatisé et très supérieur en nombre, lui infligeant les plus lourdes pertes. Prit le commandement de ce Corps du 12 juillet au 19 décembre 1953".

(Moniteur du 5 février 1954, page 793).

Par arrêté royal n° 2 433 du 14 décembre 1953, la décoration militaire de 2e classe, pour acte de courage, avec palme, est décernée au : Soldat A .A. BOURGEOIS, matricule S/33 828, pour

"En Corée, au service des Nations Unies, le 23 mai 1951, sous un violent tir d'artillerie ennemi, a évacué un de ses camarades blessé, et le 21 juin 1951 s'est porté volontairement sous le tir de plusieurs armes automatiques ennemies au secours d'un sous officier blessé".

(Moniteur du 10 février 1954, page 871).

Par arrêté royal n° 2 644 du le mars 1954, est nommé chevalier de l'Ordre de Léopold II le :

Sous Lieutenant J. DE KEYSER, pour : Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service de l'Organisation des Nations Unies. A été blessé au cours des opérations".

(Moniteur des 22 et 23 mars 1954).

Par arrêté royal n° 2 645 du 1e mars 1954, la décoration militaire de 2e classe, pour acte de courage,

est décernée aux :

- 1er Sergent Major J.C.r. DERUDDER,matricule S/02 364 - 1er Sergent F.X. BIESEMANS, matricule S/38 719

- 1er Sergent J.J.A. HARDIQUEST,matricule S/44 854 Sergent P.J. LOUIS, matricule S/44 441

- Caporal A. DE WEVER, matricule S/39 056 Caporal J.O. MANNS, matricule S/39 658

- Caporal P.S. NEETENS, matricule S/48 813 Caporal L. PATASCHNIK, matricule S/46 380

- Caporal J. VAN OPPENS, matricule S/48 165 Soldat J.B. BUSSCHOTS, matricule S/47 385

- Soldat A.R. DE WAEGENAERE, matricule S/42 098 Soldat H. DE WULV, matricule S/39 651

- Soldat C.P. GEYSKENS, matricule S/45 399 Soldat Y.R. LUCKX, matricule S/46 977

- Soldat E.M. MOSCOU, matricule S/34 924 Soldat P.J. POULTIER,matricule S/48 364

- Soldat B.J.A. VAN DEN ABEELE, matricule S/30 607 Soldat J.M. VAN MAL, matricule 5/44 861

- Soldat F. VAN RIEL, matricule S/47 389

pour : "Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service de l'Organisation des Nations Unies. A été blessé au cours des opérations".

(Moniteur des 22 et 23 mars 1954).

Par arrêté royal n° 2 748 du 1er avril 1954, la décoration militaire de 2e classe, pour acte de courage, est décernée, aux :

‑Sergent G.A. VAN VOLSEM, matricule S/35 661 ‑Soldat J.F. REINAUD, matricule S/43 072

‑Soldat R.J. VERMEULEN, matricule S/41 679 pour : "Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service de l'Organisation des Nations Unies. A été blessé au cours des opérations".

(Moniteur du 16 mai 1954).

Par arrêté royal n° 2 844 du 15 mai 1954, la décoration militaire de 2e classe, pour acte de courage, est décernée, aux :

‑ Caporal A.C. GANSEMANS, matricule S/40 698 ‑ Soldat G. GEIRNAERT, matricule S/43 668

Par arrêté royal N° 28179 du 22 mai 1954, la croix de guerre 1940 avec lion en bronze

1er Sergent BERTELS Raymond pour :

"En Corée au service des Nations Unies. S'est particulièrement distingué comme adjoint de peloton de mitrailleuses, par son courage et sang-froid, lors des violents et victorieux combats livrés a Chatkol en mars avril 1953, à un ennemi agressif et fanatique.

Le 19 avril a, sous un violent tir d'artillerie, évacué trois blessés graves.

A participé volontairement à de dangereuses patrouilles

Par arrêté royal n° 2 845 du 15 mai 1954, est nommé chevalier de l'Ordre de Léopold II, le :

Capitaine J.A. DE SCHODT, pour : Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service de l'Organisation des Nations‑Unies. A "été blessé au cours des opérations".

(Moniteur des 14 et 1 5 juin 1954) .

Par arrêté royal n° 2 532 du 14 janvier 1954, la décoration militaire de 1ère classe, pour acte de courage, avec palme et attribution de la croix de guerre 1940 avec palme, est décernée au :

Sous lieutenant J.P. LAUWERS, pour : "Chef de peloton de fusiliers en Corée, au service des "Nations‑Unies, remarquable par son courage et son sang froid. A dirigé avec autorité et compétence, plusieurs patrouilles au cours des violents et victorieux combats livrés à Chatkol, en mars avril 1953 contre un ennemi agressif et fanatique, se portant toujours aux endroits les plus exposés pour contr8ler l'action de ses armes. A Chatkol, encore, le 3 juillet 1953, au cours d'un raid de peloton, sur un avant poste chinois, a entrainé ses hommes avec une audace réfléchie et une rapidité décidée qui ont complètement surpris l'ennemi et ont permis de lui causer de lourdes pertes en hommes et en matériel. L'excellente coordination des détachements a permis au raid de rentrer dans les lignes avec un seul blessé grave"

La décoration militaire de 1ère classe, pour acte de courage, avec palme est décernée au :

Sous Lieutenant médecin P. HIMMER, pour : Officier médecin en Corée au service des Nations Unies. Remarquable par son compétence, son courage et son dévouement. S'est porté d'initiative sur la ligne de feu, notamment les 19 avril, 20 mai et 3 juillet 1953 pour donner avec plus de célérité, les soins aux blessés. A sauvé la vie à de nombreux blessés, par ses interventions rapides et efficaces".

La décoration militaire de 2e classe, pour acte de courage, avec palme et attribution de la croix de guerre 1940 avec palme, est décernée au :

- 1er Sergent Major SOC J.L.M. BOONEN, matricule S/06 346, pour :

"En Corée, au service des Nations‑Unies. Chargé des services d'évacuation et de ravitaillement, s'est distingué à chaque engagement en se portant sous le feu ennemi pour évacuer les blessés et amener les ravitaillements et munitions. Blessé au cours de l'engagement du 18 au 19 avril 1953, a refusé de se, laisser évacuer et à continué à assurer sa mission, avec sang-froid, sous un violent tir ennemi. S'était déjà signalé par son audace et son initiative à Chatkol, au cours des durs combats livrés en mars avril, se déplaçant sous les bombardements, pour mieux coordonner, contrôler et assurer son service, libérant ainsi la pensée de ses chefs d'un gros souci".,

Méme distinction au :

- 1er Sergent Major commissionné E.J.DE PRETER, matricule S/34 148, pour :

"Chef de section en Corée au service des Nations‑Unies, d'un courage et d'un dynamisme exemplaires. Le 23 avril "1951, au nord de l'Imjin, a commandé avec calme et décision, "sa section fortement attaquée par l'ennemi, blessé par un éclat de grenade, refusa de se laisser évacuer et continua le combat jusqu'au moment où le bataillon remonta en ligne. Blessé à nouveau au combat en juillet 1952, reprit volontairement sa place à la compagnie. Fut grièvement blessé pour la troisième fois, par éclats de grenade de mortier le 16 mai 1953".
Est titulaire de la Bronze Star Medal avec lettre V.

Même distinction au : 1er Sergent P. VAN AUDEKERKE, matricule S/29 914,

pour : Adjoint d'un chef de peloton en Corée, au service des Nations‑Unies, d'un sang‑froid et d'un courage exceptionnels.

"S'est particulièrement distingué à Chatkol au cours des violents et victorieux combats livrés en mars‑avril 1953 contre un ennemi agressif et fanatique, notamment au cours de l'attaque du 18 au 19 avril, se déplaçant sous le feu violent ennemi, afin de coordonner et d'assurer l'efficacité de tir des armes de son unité. De sa propre initiative a amené à pied, mouvra une équipe bazooka afin de remplacer une équipe fusil mitrailleur mise hors combat et ceci à un endroit particulièrement attaqué. Est allé volontairement rechercher un blessé au poste d'écoute violemment bombardé".

La disposition de l'arrêté royal n° 2 169 du 15 septembre 1953, est abrogée et remplacée par : La décoration militaire de 2e classe, pour acte de courage, avec palme et attribution de la croix de guerre 1940, avec palme, est décernée au :

- Sergent A.R.SIX, matricule S/40 682, pour :

"En Corée, au service des Nations‑Unies, la patrouille de nuit du 29 janvier 1952, dont il faisait partie ayant été attaquée par un ennemi supérieur en nombre et alors qu' il tenait seul un poste clef, fit preuve d'un courage et d'un sang froid remarquables, tuant ou blessant grièvement six assaillants au cours de l'engagement. Pendant le retour, élimina également un élément isolé qui avait ouvert le feu sur les arrières de la patrouille. S'est encore distingué à Chatkol, dans la nuit du 8 au 9 mars 1953, où étant caporal de pose des postes d'écoute de la compagnie B lors de l'attaque du poste de sécurité de la Compagnie C, continua imperturbablement ses rondes aux postes d'écoute, jusqu'au moment où il fut blessé par éclat de bombe. Avait déjà été blessé une première fois le 29 janvier 1952.

(Moniteur du 1 er juillet 1954) .

Par arrêté royal n° 2 576 du 9 février 1954, la décoration militaire de 1ère classe, pour acte de courage, avec palme et attribution d'une palme à apposer sur le ruban de la croix de guerre 1940, dont il est déjà titulaire, est décernée au : -
Lieutenant G.G.D.J. LEDANT, pour :

"En Corée, au service des Nations-Unies, a toujours commandé sa compagnie avec un dévouement inlassable et une détermination absolue, notamment à Chatkol, pendant les violents combats livrés en mars avril 1953 à un ennemi agressif et fanatique, montrant une maîtrise complète de l'emploi de ses armes et de la discipline de feu, affirmant son mépris du danger en se portant toujours aux points les plus exposés, d'où il pouvait le mieux diriger la bataille. fut un des grands artisans des succès emportés par le bataillon".

(Moniteur du 2 juillet 1954) .

Par arrêté royal du 6 avril 1954, la croix de guerre 1940 avec lion en bronze est décernée au :

Lieutenant Van Cauwelaert J. pour :

En Corée, au service des Nations Unies, a servi comme commandant en seconde, puis commandant de compagnie, d'avril 52 à mars 53. A donné le plus bel exemple de courage, d'énergie et de conscience professionnelle tant au cours des opérations défensives qu'au cours de nombreux raids de nuit. Le 26 juillet 1952, notamment chargé de la coordination des pelotons d'assauts lors d'un raid de sa compagnie, son courage et son calme furent un élément pour le succès de l'opération.
La nuit de 8 au 9 mars 53, s'est particulièrement distingué, à la tête de sa compagnie, au cours d'une forte attaque ennemie

Par arrêté royal du 6 avril 1954, la croix de guerre 1940 avec lion en bronze est décernée au :

1er Sergent Goossens François pour :

"En Corée au service des Nations-unies. S'est particulièrement distingué par son courage, son sang-froid et son esprit de détermination, notamment dans la nuit du 12 au 13 octobre 1951, en couvrant de façon très efficace, par le feu nourri et précis de sa mitrailleuse le repli d'une peloton et en arrêtant l'ennemi à quelques mètres de sa position.

S'est encore distingué au cours des combats acharnés qui se déroulèrent durant la restant de la nuit, en se portant avec sa pièce à l'endroit le plus menacé et en réussissant à nouveau à y arrêter l'ennemi à bout portant."

Par arrêté royal n° 2 706 du 19 mars 1954, est autorisé à apposer une palme supplémentaire sur le ruban de la croix de guerre 1940, dont il est déjà titulaire, l e

- Capitaine J.A. DE COSTER, matricule 37 598, pour :

"En Corée, au service des Nations‑Unies, a rempli à la perfection pendant les violents et victorieux combats livrés à Chatkol en mars‑avril 1953, à un ennemi agressif et fanatique, la mission d'importance vitale de S3 du bataillon. Son dévouement inlassable, sa compétence, ses réactions calmes et instantanées aux incidents des combats, son esprit d'organisation et de coordination ont été extraordinaires. A été un des grands artisans des succès remportés par le bataillon. A participé volontairement à trois patrouilles".

(Moniteur des 12 et 13 juillet 1954) .

Par arrêté royal n° 2 706 du 19 mars 1954, la croix de guerre 1940 avec palme, est décernée aux militaires cités ci-après

Capitaine M.L.G. DECAMPS, matricule 45 988, pour :

"En Corée au service des Nations‑Unies, a rempli pendant treize mois les fonctions exceptionnellement dangereuses d'observateur avancé et d'officier de liaison d'artillerie, affirmant dans ces deux fonctions une compétence et un dévouement extraordinaires. A toujours montré le plus parfait mépris du danger, en occupant en chaque occasion, le poste lui permettant de soutenir au mieux les efforts de l'infanterie. Sa maîtrise des plans de feu, ses interventions rapides et efficaces lui ont attiré la confiance la plus absolue du bataillon et des autorités américaines"

Capitaine G.E.V.M. DE GREEf matricule 45 244, Pour :

"En Corée au service des Nations Unies, a participé volontairement à une dizaine de patrouilles. A Chatkol, pendant les violents et victorieux combats livrés en mars avril 1953 à un ennemi agressif et fanatique, a commandé sa compagnie avec un dévouement inlassable et une détermination absolue. A montré une maîtrise complète de l'emploi des armes et de la discipline de feu, a affirmé son mépris du danger en se portant toujours aux points les plus exposés, d'où il pouvait le mieux diriger la bataille. Fut un des grands artisans des succès remportés par le bataillon".

1er Sergent F.M.D.G. DOTHEE, matricule S/34 782, pour :

"Chef de la section des poseurs de ligne, en Corée, au service des Nations‑Unies, remarquable par son dévouement et son courage. Depuis plus de deux ans et demi a toujours réalisé, souvent dans des circonstances extrêmement périlleuses, l'entretien et la réparation des lignes téléphoniques. Lors de l'attaque du 18 au 19 avril 1953 à Chatkol, a manifesté un mépris total du danger et un esprit de sacrifice exemplaire, en se portant d'initiative, sous les bombardements extrêmement violents, pour remplir sa mission".

Sergent L.J.O. HASSEWER, matricule S/44 869, Pour :

"Gradé remarquable par son courage et son sang‑froid, en Corée, au service des Nations‑Unies. A Chatkol, au cours des violents et victorieux combats livrés en mars‑avril 1953 à un ennemi agressif et fanatique a pris, d'initiative, dans la nuit du 18 au 19 avril alors qu'il était chef de groupe et que son chef de section venait d'être blessé, le commandement de la section. S’est porté deux fois volontaire pour aller rechercher des blessés amis devant les positions".

(Moniteur des 12 et 13 juillet 1954).

Par arrêté royal n° 2 529 du 14 janvier 1954, est autorisé à apposer une palme supplémentaire sur le ruban de la croix de guerre 1940 avec palme dont il est déjà titulaire, le :

- Sergent J.M. NIZET, matricule S/33 928, pour :

"A Chatkol, en Corée au service des Nations Unies le 3 juillet 1953, faisant partie d'un détachement d'assaut, a mené un raid contre un avant poste chinois ; entraînant ses hommes avec une vigueur remarquable et le plus parfait mépris du danger ; sa décision et son audace ont assuré au raid une réussite parfaite causant à l'ennemi de lourdes pertes en hommes et en matériel".

(Moniteur du 28 juillet 1954) .

Par arrêté royal n° 2 700 du 19 mars 1954, la décoration militaire de 2e classe est décernée aux soldats :

- B. BRUYLAND, matricule S/49 289

- C. DE SORGHER, matricule S/48 135

- C.E. GILMONT,matricule S/48 373

- H. LAMBERT, matricule S/48 126

- S. NOTHOMB, matricule S/48 630

Pour : Le courage et le dévouement dont il a fait preuve en Corée, au service de l'Organisation des Nations‑Unies. A été blessé au cours des opérations".

(Moniteur du 28 août 1954) .

Par arrêté royal n° 2 529 du 14 janvier 1954, la croix de guerre 1940 avec palme est décernée au :

Sous Lieutenant P.J.E. LARUELLE, pour :

"Chef de peloton de fusiliers en Corée, au service des Nations Unies, remarquable par son sang froid, son audace et son esprit de décision. S'est particulièrement distingué à Chatkol pendant les violents et victorieux combats livrés en mars avril 1953, à un ennemi agressif et fana­tique ; notamment le 19 avril, son peloton ayant reçu le choc principal de l'attaque, fit preuve des plus belles qualités de chef, se portant aux points les plus menacés malgré les violents bombardements, pour mieux diriger et coordonner les tirs de ses armes. A contribué grandement par son activité personnelle à briser l'attaque ennemie avant qu'elle ne parvienne à ses tranchées".

Même distinction au :

Sergent J..A. BOGAERTS, pour :

"Chef d'une section de pionniers en Corée, au service des Nations-Unies, remarquable par son sang froid et son dévouement. A exécuté avec courage plusieurs travaux dangereux à Chatkol au cours des violents et victorieux com­bats livrés en mars-avril 1953 contre un ennemi agressif et fanatique ; notamment avec une particulière audace les nuits du 10 au 13 avril, lors du renforcement de l'avant poste Olga (Carol) et malgré la présence rapprochée de l'ennemi. A participé volontairement à de nombreuses patrouilles en territoire ennemi et a, chaque fois, confirmé ses qualités de sang froid et de décision".